top of page

En 19e position, nous retrouvons : L'énurésie





Qu'est-ce que l'énurésie ?

On parle d’énurésie, de "pipi au lit", lorsqu'un enfant de plus de 5 ans présente le symptôme incontrôlé de faire pipi au lit de manière récurrente.

Si cette défaillance n'est pas traitée, elle peut perdurer au-delà de 13 ans.

L'énurésie primaire est établie pour des enfants de plus de 5 ans qui n'ont jamais atteint le niveau de propreté, puis l'énurésie secondaire est établie lorsque l'enfant a déjà atteint son niveau de propreté, mais qu'il fait une rechute, un retour en arrière.


L'énurésie est caractérisée dès lors que votre enfant de plus de 5 ans continu ou se met à uriner dans son lit durant son sommeil sans qu'il se réveille.

Attention néanmoins, car un enfant peut occasionnellement "mouiller" son lit sans toute fois parler d'énurésie. C'est la fréquence de ces accidents de nuit qui doivent tirer la sonnette d'alarme des parents.


Ce symptôme touche 15 % des enfants, généralement ce sont les garçons qui en sont le plus victimes.


Les causes probables de ce dysfonctionnement peuvent être les suivants :

  • Dysfonctionnement physique ou malformation de la vessie, dans ces cas-là, l'enfant peut souffrir d'énurésie, mais également d’incontinence la journée.

  • Perturbation au niveau émotionnel de l'enfant souvent en lien avec son évolution en cours, changement de situation, la peur de grandir et de perdre quelque chose en devenant plus grand, passage de l'enfance à l'adolescence lorsque l'enfant est précoce etc...



Comment réagir face à l'énurésie de son enfant ?

Attention, l'enfant qui souffre d'énurésie est incapable par lui-même de palier à ce dysfonctionnement. Il est donc très important pour les parents, éviter de faire culpabiliser l'enfant, d'éviter les reproches ou de lui demander d'agir pour éviter l'accident, car cela augmentera le niveau de frustration et d'angoisse de l'enfant, ce qui va même aggraver le problème déjà en place.


Comment aider votre enfant à résoudre son énurésie ?

La première chose à faire, est de faire confirmer par un médecin que votre enfant ne souffre d'aucun dysfonctionnement physique ou d'aucune malformation de la vessie.

Si votre enfant ne souffre pas de problématique physique, la seconde approche sera émotionnelle car, l'enfant souffrant d'énurésie doit gagner en confiance, doit être respecté et compris par son entourage parce qu'il fait face à un dysfonctionnement inconscient, c.-à-d qu'il n'est pas responsable de ses accidents, il est juste victime de cela.

L'approche émotionnelle consiste à comprendre quelles sont les inquiétudes, les peurs actuelles chez enfant qui génèrent cette déficience.

Très souvent, on retrouve des problématiques liées à l'évolution, au changement dans la famille, le fait de devoir grandir trop vite, de devoir devenir un petit "bonhomme" de changer de statut comme lors de la venue d'un petit frère ou d'une petite sœur.

La plupart du temps, c'est la peur de perdre un acquis, un statut, une position, par exemple, 100% de l'amour de ses parents, la position confortable du "BB" et bien autres raisons encore à rechercher.

En suite, un travail de recadrage sur ses croyances est à réaliser par l'accompagnant.



Quels sont les solutions possibles ?


  • La médecine

  • Un/une psychologue,

  • Un/une hypnothérapeute / Sophrologue


Évidemment, il est important de consulter son médecin traitant afin de confirmer l'absence de dysfonctionnement physique, ensuite, vous pouvez optimiser votre démarche par un accompagnement psychologique, vous pouvez faire appel à un/une psychologue, à un/une hypnothérapeute ou un/une sophrologue.


Chez Hypnosil, nous recevons de nombreux enfants présentant ce type de problématique passagère. Il suffit de 1 à 3 séances pour retrouver des nuits calmes et sans accident. C'est, en utilisant des techniques de jeux et en permettant à l'enfant de reprendre confiance en lui qu'il pourra percevoir les évolutions en cours de façon positives et non limitantes et non destructives.


Bonne journée à vous.


PS : en 18ᵉ position, nous retrouvons très bientôt : Les problématiques liées à la prise de parole en public.

















Hypnosil : 19 rue Daviel Paris 75013 - tel : 07 83 04 29 16 - www.hypnosil.fr - info@hypnosil.fr

 

Mentions légales :

Pour toute question relative au domaine médical, vous devez consulter votre médecin traitant .

La pratique de l'hypnose ne peut pas se substituer aux avis d'un médecin, d’un psychiatre.

Seul un médecin est habilité à émettre des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical.

Hypnosil et ses Hypnothérapeutes certifiés interviennent dans le cadre du développement de la personne, de l'évolution comportementale et du

bien-être.



65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page